« L'expérience d'autres cadres de vie et la collaboration au sein d'une équipe interculturelle permettent de se développer sur le plan professionnel mais aussi personnel ! »

Marlena a 29 ans et elle vit à Cologne, en Allemagne. Elle suit actuellement un cursus de bachelor en travail social. Elle s'est rendue en Sierra Leone pour un stage d'observation auprès de la Global Empowerment and Development Association (GEDA-SL), en compagnie de Rosaline M'Bayo, experte du SES. Elle nous fait part de ses impressions et de ses expériences.

Das Interview

Bonjour Marlena, raconte-nous un peu quelles ont été tes activités lors de ton stage d'observation en Sierra Leone.

J'ai effectué mon stage d'observation auprès de l'association GEDA-Sierra Leone. Son objectif principal est de renforcer l'autonomisation des femmes par le biais de réseaux locaux et d'ateliers de formation sur les thèmes de l'éducation à la santé, du conseil psychosocial et de la communication. J'ai apporté mon soutien lors de la préparation, de la réalisation et du suivi d'une phase d'atelier. Je me suis spécifiquement concentrée sur la collaboration avec les jeunes femmes et les jeunes filles. Il était essentiel de leur offrir un espace sûr pour qu'elles puissent échanger sur des sujets souvent sensibles et sur leurs propres expériences avec un groupe composé de personnes du même âge.

La confiance et l'acceptation mutuelles étaient naturellement présentes et ont ainsi créé un cadre de discussion sûr. Tout le monde a profité individuellement des expériences partagées !

Qu'as-tu appris pendant ton stage d'observation ? Et quelles connaissances as-tu pu transmettre ?

J'ai beaucoup appris sur le conseil psychosocial tant sur le plan théorique que pratique. Le stage d'observation m'a permis de mieux comprendre la diversité mais aussi la grande efficacité des services de formation et de contact facilement accessibles. Cela m'a permis de comprendre l'importance de la création active d'un « espace sûr » dans ce contexte. J'ai appris à quoi peut ressembler un travail relationnel responsabilisant dans un contexte interculturel et j'ai pu me perfectionner dans un travail tenant compte de la culture et du genre. En outre, j'ai pu apporter à l'atelier mes expériences et compétences issues de mon travail avec des adolescents et jeunes adultes en Allemagne, tant sur le plan méthodologique que thématique, notamment sur le thème de la communication, de la pression de groupe ou de la gestion du stress scolaire.

La photo montre un groupe de jeunes personnes perçues comme étant des femmes en train de discuter. Elles sont assises sur des chaises sur la véranda d'une maison colorée. L'une d'entre elles est Marlena Agethen.
Marlena échange avec de jeunes participantes à l'atelier.

Pourquoi as-tu décidé d'effectuer un stage d'observation dans le cadre de Team works! avec l'Office germano-africain pour la Jeunesse ?

Être étroitement impliqué dans un projet, dans une équipe, dans un travail quotidien, offre un aperçu du monde du travail dans un pays étranger qu'un voyage (touristique) ne pourrait jamais offrir. L'expérience du travail social dans un autre cadre de vie offre de nouvelles perspectives pour son propre travail dans le pays d'origine. Apprendre les un·e·s des autres, trouver des points communs et relever les mêmes défis dans le domaine spécialisé sont enrichissants tant sur le plan professionnel que personnel.

La photo montre Marlena et un jeune homme. Ils portent ensemble un ananas et sourient à la caméra.
Marlena lors de sa visite à Gandorhun relative à un projet prévu par la GEDA pour les femmes qui travaillent de manière indépendante dans l'agriculture.

Quels ont été les avantages du tandem avec l'experte senior ?

L'adoption de nouvelles perspectives, la découverte d'autres méthodes de travail, de problématiques et d'approches de solutions dans son propre domaine de spécialité est un grand enrichissement, mais peut également constituer un véritable défi. En pareil cas, c'est une chance formidable de savoir qu'un professionnel expérimenté est à ses côtés en tant qu'interlocuteur et guide de confiance. Les discussions directes de réflexion et de feed-back aident à travailler et à réfléchir sur son propre rôle, surtout dans un contexte interculturel.

La photo montre un groupe de six jeunes personnes perçues comme étant des femmes devant une maison. Elles présentent les certificats de participant·e·s à la caméra. Certaines se tiennent par les bras et rient. On aperçoit Marlena au milieu de la photo.
Bonne ambiance après la participation réussie à l'atelier et la remise des certificats.

Peux-tu nous citer trois choses ou trois expériences que tu retires de ton stage d'observation ?

  1. Le travail avec les femmes et les jeunes filles constitue un domaine très important du travail social, où que ce soit dans le monde. Le travail éducatif visant à l'émancipation est un élément important.

  2. Le défi le plus difficile peut être de se reconnaître soi-même, ses structures (de pensée) apprises et ancrées, et de les remettre en question.

  3. Une communauté peut apporter beaucoup ! Force, motivation, soutien, sécurité. Aussi bien dans la pratique que dans l'équipe elle-même. Utiliser ces potentiels.

Il faut absolument saisir la formidable opportunité qu'offre un tel programme ! On acquiert une perspective globale, plus diversifiée, plus réfléchie sur son domaine professionnel.

Participe à Team works!

Tu souhaites toi aussi effectuer un stage d'observation dans une entreprise africaine avec Team works! et vivre une expérience similaire ? Inscris-toi dès aujourd'hui via notre formulaire. Il suffit de saisir tes données, de les envoyer et le tour est joué !

Lien vers le formulaire d'inscription